Communication de nos partenaires

Festerday – Cadaveric Virginity

Le 13 décembre 2018 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Antti Räisälä - basse
  • Kena Strömsholm - vocaux
  • Timo Kontio – guitar
  • Teemu Saari - guitar
  • Jani Kuoppamaa - batterie

Style:

Death Metal

Date de sortie:

26 Octobre 2018

Label:

Season of Mist Underground Activists

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8,5/10

Groupe culte de la scène underground finlandaise, Festerday débute sa carrière en 1989. L’année 1991 verra la parution de deux démos puis d’un split aux côtés de Carniflex, et c’est juste après la sortie de Demo III en 1993 que le groupe s’arrête.
Tel le Phénix, Festerday renait de ces cendres dix ans plus tard et publie dans la foulée une compilation réunissant leurs anciens titres, remasterisés pour l’occasion. Ils partageront ensuite par deux fois des splits, l’un avec Total Vomit Experience et l’autre cette année avec Cadaveric Incubator, sur lequel nos finlandais font une cover du titre très court « Festerday » – d’où leur nom – tiré de l’album Reek of Putrefaction de Carcass de 1988. Cette année toujours, est sorti un EP sous forme de cassette – et déjà collector – de quatre titres pour une durée totale de quatre minutes, puis un second, signé par Season of Mist Underground Activists, toujours très court puisqu’il ne contient que deux titres pour une durée d’un peu plus de cinq minutes et portant le doux nom de Cadaveric Virginity.

Ce très court EP, sorti en 45 tours et à 500 exemplaires, est à percevoir, aux dires des protagonistes, comme l’orientation que va prendre leur premier album prévu début janvier prochain. S’il est réellement la vitrine des seize titres à venir, je peux vous dire que ça promet du costaud et du bien lourd et croyez-moi, on ne va pas s’ennuyer en ce début d’année 2019…

Si ça débute lentement sur une voix charogneuse accompagnée d’effet né d’une pédale bien connue dans les pays du nord, ne vous méprenez pas, ça ne va pas être une pâle copie de ce qu’on connait déjà. Certes Festerday reste dans son registre Death laconique scandinave mais incorpore à sa musique de forts accents blackeux sur des accélérations post Crust.

Le second envoie toute la gomme et on prend cher sur la minute onze que dure ce titre. Ça blaste à souhait en parfaite opposition à la presque mélodie qu’impriment les guitares cachées derrière leur pédale. Alors oui, ça flirte avec le Crust, sauf que là, c’est avec la langue qui touche les amygdales…

Festerday a réussi à éveiller la curiosité et a donné envie d’en savoir plus sur la suite à paraitre début janvier de Cadaveric Virginity, concentré de folie douce et d’énergie pure.

Tracklist :

01. The Ones who strangle Stars and Suns (4:06)
02. Let the Sun vomit its Beams upon your cold swollen Skin (1:11)

Page Facebook
Story Instagram
Playlist Bandcamp

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green