Communication de nos partenaires

Feed The Rhino – The Silence

Le 30 avril 2018 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Lee Tobin - Vocals
  • James Colley - Guitare
  • Sam Colley - Guitare
  • Chris Kybert - Batterie
  • Oz Craggs - Basse

Style:

Metalcore

Date de sortie:

26 Février 2018

Label:

Century Media Records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10

Ah ce groupe, je les avais découverts par leur précédent album, The Sorrow and the Sound (2014) qui ne m’avait pas accrochée et je n’étais pas aussi curieuse au point de dépouiller toute leur discographie, bien qu’il ait du succès depuis quelques années à remplir à bloc des Trabendo !… J’ai eu tort !

Avec ce nouvel album, The Silence, je redécouvre le groupe et ses capacités à sortir de très bons albums. Feed the Rhino, sous ce nom curieux mais qui a le don de marquer les esprits, nous livre du bon Metalcore embrassant le prog ce qui donne un mélange plutôt agréable et bien construit. L’accroche n’a pas été immédiate et il m’a fallu quelques bonnes écoutes attentives pour rentrer dedans. Il faut dire qu’avec tous les albums autour du -core qui peinent à impressionner l’auditeur ou à se faire de la place dans le milieu, celui-ci sort du tas avec toutes ses diverses influences du prog, du grunge et du rock qui ont été introduites en plus de la construction de riffs lourds et captivants.

Si vous voulez découvrir le groupe ou l’album, je vous conseille de commencer par les morceaux les plus marquants : « Heedless » avec une influence grunge à la Seether et de la fusion avec des riffs à la RATM, le metalcore prog de « 68 » et «The Silence » qui déboite ! Bien que les balades, ça ne soit pas trop mon truc (sauf si c’est des balades touristiques ou dans la nature), j’ai beaucoup apprécié « Losing Ground ».

J’ai vraiment beaucoup apprécié ce Metalcore raffiné, ça change de ce qu’on écoute et ça apporte un nouveau son. La basse, très présente, y est beaucoup pour donner ce volume puissant et profond des riffs ; s’y ajoutent le jeu de guitares entre grunge et rock, la voix et la structure musicale pour le côté metalcore, la batterie et guitares pour ce côté prog, sans oublier les grooves (comme dans « Lost in Proximity »).

Si The Silence est un bon album, le très mélodique et original premier album Mr Red Eye reste mon préféré de toute leur discographie.

Tracklist :

1. Timewave Zero (4:11)
2. Heedless (3:33)
3. Losing Ground (4:13)
4. 68 (3:08)
5. All Work and no Play makes Jack a dull Boy (3:33)
6. Yellow and green (3:23)
7. Nerve of a sinister Killer (2:57)
8. Fences (3:38)
9. The Silence (3:47)
10. Lost in Proximity (3:21)
11. Featherweight (4:20)

https://www.facebook.com/feedtherhino
http://www.feedtherhino.co.uk

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green