Communication de nos partenaires

Essence – Last night of solace

Le 22 mai 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Martin Haumann - Batterie Mark Drastrup - Guitares Lasse Skov - Guitares, Chant Rasmus ''Kalke'' Munch Nielsen - Basse

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

Mars 2013

Label:

Noise Art Records

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak): 7,5/10

 

Fondé en 2005, ce groupe de Nordjylland au Danemark sort un premier EP en 2007 (« Art in imperfection ») et un premier album « Lost in violence » en 2011, petit monstre de furie thrash old school relativement bien accueilli par les critique.
Essence carbure aux riffs brutaux et très souvent hyper speed avec une batterie aux petits oignons bien ancrée dans le full speed, un chanteur au timbre proche du Kreator Mille Petrozza sous amphétamines et une basse claquante à souhait tenue par le petit nouveau – arrivé en 2012 – Rasmus ‘Kalke’ Munch Nielsen qu’on peut voir tenir la quatre cordes chez Caro, groupe de death / thrash Danois fort d’un premier album « Alpha » en 2012.

Et ce n’est pas avec ce deuxième album que la donne va changer.
Avec « Last night of solace », Essence brûle tout sur son passage : en 53 minutes, les quatre gaillards donnent une belle leçon de thrash metal lors de laquelle rien ne nous sera épargné.
Titres d’une agressivité rare, même pour un groupe de thrash, bien souvent dépassant les cinq minutes – trois sur neuf, si on met de côté l’intro – avec son lot de breaks assassins et de soli hyper speed.
Un titre comme « Last night of solace » dévastera tout sur son passage pendant les 7 minutes et demie qu’il dure et résume à lui tout seul ce que peut être la furie de Essence.

Et on se prend à rêver, à se demander dans quel état on va se retrouver si on se prend un moshpit ou un wall of death pendant un concert de ce groupe.
Inutile de dire que les photographes vont demander des primes de risques plus importantes et que les kinés risquent bien de s’enrichir considérablement les semaines qui suivront le show tant les cervicales vont être mises à rude épreuve. Le headbang ne sera pas obligatoire, il sera un réflexe conditionné.
Il est clair, dès les premiers riffs hyper rapides de « Final eclipse » que la principale influence du groupe se situe chez les allemands de Kreator : tout y est, à commencer par les chants respectifs de Mille Petrozza et de Lasse Skov qui se ressemblent à s’y méprendre comme deux gouttes de sans plomb.

Alors non, Essence ne révolutionne rien : ni dans le monde du metal en général, ni dans celui du thrash en particulier. Mais ce qu’il fait, il le fait bien, même très bien.
Pas un moment on ne s’ennuie, pas un instant on n’a envie d’arrêter le CD : « Last night of solace » est un très bon album de thrash metal de l’ancienne école qui regorge de morceaux qui vous rentrera dedans tel un uppercut en pleine face.
Pour l’originalité, on repassera, certes, mais passer à côté de cet album sans se mettre dans les oreilles des titres comme « Final eclipse », « Last night of solace », l’impressionnant « Children of Rwanda », l’intense « Germstone » ou « Dark matter » et son break apocalyptique proche du black metal, c’est passer à côté de quelque chose de phénoménal.

Belle petite baffe !

 

Site officiel : http://www.essencemetal.com/
Myspace : http://www.myspace.com/essencemetal
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Essence/117441724978905
Youtube : http://www.youtube.com/user/OfficialEssenceMetal

 

Tracklist :

1. Intro 01:15
2. Final Eclipse 06:00
3. Arachnida 04:16
4. For the Fallen 06:19
5. Children of Rwanda 04:54
6. Gemstones 06:22
7. Dark Matter 06:24
8. Last Night of Solace 07:28
9. Opium 04:49
10. Fractured Dimensions (Bonus Track) 05:10

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green