Communication de nos partenaires

Envenomed – Evil Unseen

Le 27 octobre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Liam Wagener – Basse
  • Adam Bartleson – Batterie
  • Mav – Guitares, Chant
  • Brendan Farrugia – Guitares
 

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

26 octobre 2015

Label:

Punishment 18 Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Et un nouveau groupe de thrash du pays des kangourous, un !

Pour ceux qui suivent un peu les chroniques sur Soil Chronicles, ils verront qu’Envenomed n’est pas le premier combo du genre chroniqué ici qui vient d’Australie, les derniers en date étant In Malice’s Wake et Harlott, le premier étant déjà signé chez Punishment 18 Records.
Sorti initialement en autoproduction en juillet 2014, le label a vu le quatuor de Melbourne signer chez lui pour ressortir ce beau petit brûlot de thrash metal mélodique.

Formé en 2004, il sort un EP éponyme en 2009 et un single (« Global deception », 2012) présent en dernière place sur « Evil unseen », l’album qui nous intéresse aujourd’hui.
Si leur musique est impitoyablement thrash influencée par Megadeth, Testament ou le Metallica d’avant le black albumEnvenomedn’hésite pas à inclure des éléments mélodiques à chercher chez Iron Maiden, Symphony X ou Iced Earth.
Et ils s’en tirent carrément avec les honneurs.

D’entrée, l’intro éponyme plante le décor : riffs thrash et acérés : en moins d’une minute, Envenomed pose les jalons de ce qu’on va se prendre dans la figure.
C’est direct, sans concession et ça donne déjà l’idée que le thrasher nostalgique va en sortir sa veste à patches, sa guitare en carton et va secouer la tête pendant les 50 minutes que durent les douze titres proposés.
« Will of man » s’enchaîne directement à l’intro et l’influence de Testament se fait directement ressentir : Mav nous propose un registre vocal proche de Chuck Billy, avec cette alternance de chant clair et plus rauque, limite growlé.
On surfe sur un mid tempo énervé, aux riffs bien aiguisés et à la section rythmique efficace.
Que ce soit lors de titres speed comme « Spoils of victory », « Burn the sun », « Within me », « Mechanical enemy », « The shadowland », le très Testament « Demonocracy » ou le nerveux « Global deception » qui clôt l’album, ou les plus heavy – tout en gardant cette dynamique thrash – « Falling », le vicieux et mystérieux « Disobey the Beast » avec son refrain aux chœurs impeccables ou le superbe instrumental « Spirit machine », toutes ces compositions ont en commun un réel sens de la mélodie, bien illustré par les soli toujours impeccables, sans en rajouter.

On l’aura compris, Envenomed sort avec son premier album « Evil unseen » une belle petite surprise de thrash mélodique qui montre déjà une belle maturité pour un groupe au potentiel plus qu’intéressant.

On a envie d’entendre la suite.

Tracklist :
1. Evil Unseen (instrumental) (0:56)
2. Will of Man (4:28)
3. Spoils of Victory (4:41)
4. Burn the Sun (3:35)
5. Falling (5:23)
6. Within Me (4:21)
7. Disobey the Beast (4:21)
8. Mechanical Enemy (4:18)
9. The Shadowland (4:16)
10. Spirit Machine (instrumental) (5:24)
11. Demonocracy (4:18)
12. Global Deception (5:02)
Site officielhttp://www.envenomed.com/
Facebookhttp://www.facebook.com/EnvenomedOfficial
Myspacehttp://myspace.com/envenomed
BandCamphttps://envenomed.bandcamp.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green