Communication de nos partenaires

Droit divin – Our Sins

Le 6 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Nassos Georgiopoulos - Guitares, Chant
  • Amaury Chavepeyer - Basse, Choeurs
  • Samuel Buchin - Batterie

Style:

Stoner

Date de sortie:

14 Septembre 2018

Label:

M&O Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Une simple lecture de la bio et on se rend compte, et ça n’arrive pas si souvent que cela, que le meilleur d’un album n’est pas dans ces quelques phrases : “Projet né de l’amour de l’imagerie des films de série B, Droit divin se veut être la bande son hypothétique des aventures violentes et alcoolisées d’un renégat fugitif bouffant l’asphalte au guidon de sa moto.
Forts de leurs collaborations parallèles et précédentes, les membres de ce power trio, nous délivrent un rock suintant la sueur, l’essence et le bourbon où riffs poilus et voix empreintes de nicotine rappellent leurs influences stoner, 70’s et psyché.
Posées sur ce mur de watts à lampes, les paroles narrent les déboires alcoolisés et belliqueux d’un hors-la-loi fugitif forcé à infiltrer les Ordres pour échapper à ses poursuivants. Figure de proue du groupe, cette thématique fait entièrement partie du concept visuel et auditif du projet.”

Il faut reconnaitre que l’écoute des quatre titres de ce premier EP nous donne vraiment cette sensation là : un Stoner Rock influencé par la scène US avec un côté sudiste par dégueulasse du tout, donnant l’impression d’être spectateur – ou auditeur de sa bande son, pour le coup – d’un road trip sur la route 66 où chaque étape se passe tant dans un bar crasseux où l’ensemble pue la sueur, les relents d’une haleine de clope et de whisky et l’huile de moteur.

Musicalement, ça tient la route en plus. On se farcirait des centaines de kilomètres avec cet EP dans le lecteur en s’inventant une folle course-poursuite à la façon d’un Mad Max actuel lors duquel tout est bon pour semer des poursuivants qui veulent en finir avec nous.
Droit divin, c’est tout ça à la fois : la bande son désespérée d’une fuite en avant au final inéluctable, dont les morceaux nerveux nous donnent la sensation de prendre de l’avance (“Spokes on my Wheels”) là où les low tempos à la lourdeur vicieuse semblent nous faire vivre un cauchemar que l’on a tous fait : celui de vouloir échapper à une entité voulant notre vie avec une sensation de ne pas avancer, où chaque mètre parcouru nous ramène deux mètres en arrière (“Wine from Blood”, “All the Whores”).
Et lorsque “Lust to Dust” sonne la charge, on sent l’inéluctable arriver, avec son côté tant psychédélique que gothique, à la lenteur aussi sensuelle que désespérée qui donne à elle toute seule l’envie de connaître mieux le trio.

Our Sins est un parfait premier EP pour donner l’idée du potentiel d’un trio qui a toutes les cartes en main pour nous offrir un éventuel premier album. Le seul reproche qu’on pourrait faire est que dix-huit minutes, c’est définitivement trop court quand la qualité est présente, et je donne déjà rendez-vous au groupe pour leur futur premier full length…

Tracklist :

1. Spokes in my Wheels (4:13)
2. Wine from Blood (3:44)
3. All the Whores (5:10)
4. Lust to Dust (4:58)

Playlist Bandcamp
Site officiel
Playlist Spotify
Page Facebook
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green