Communication de nos partenaires

Driver – Sons Of Thunder

Le 2 septembre 2008 posté par METALPSYCHOKILLER

Line-up sur cet Album


Rob Rock : Vocals Roy Z : All Guitars Emil Lech Brando : Bass Butch Carlson : Drums Greg Shultz : Keyboards B.J. Zampa : Drums

Style:

Metal / Rock

Date de sortie:

26 Septembre 2008

Label:

Metal Heaven

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller):

09/10

Fondé en 1989 par le chanteur Power à la notoriété planétaire Rob Rock et le non moins connu Roy.Z Ramirez, Driver délivra en 1990, une K7/Ep démo 5 titres plus que prometteuse avant que ses membres ne partent en tous sens à la recherche d’horizons musicaux plus personnels et expérimentaux.

Rob Rock officia sur divers projets avec des combos comme Impelliteri, Joshua, Warrior, Avantasia, ou encore Axel Rudi Pell et devint l’un des chanteurs Métal les plus appréciés et reconnus. Roy Z pour sa part acquis une dimension énorme en tant que producteur avec en autres ses travaux pour Judas Priest, Bruce Dickinson, Rob Halford ou encore Helloween. Le duo d’Orlando, sous la mention «Rob Rock», délivra aussi 4 opus appréciables de heavy métal depuis 2000 et décida finalement de pondre une offrande de l’originel Driver.

Entre temps les membres initiaux s’étaient eux aussi un tant soi peu aguerris… Jugez en vous-mêmes: Le batteur Reynold «Butch» Carlson était derrière les futs de Tribe After Tribe (le side project de l’écolo humaniste sud africain Robbie Rob que je vous invite à découvrir) et Kollarbone. Le claviériste Ed Roth œuvra pour Glenn Hugues, Ronnie Montrose, Rob Halford ou encore Impelliteri. Et enfin le bassiste Aaron Samson  assurait pour George Lynch, Rowan Robertson ou John 5.

Que du beau monde donc; et l’on et l’on ne peut qu’avoir un préconçu favorable quand à la reformation du quinton et la sortie de ce «Sons Of Thunder» dont 5 titres datant de la genèse ont été réenregistrés et complétés par 7 nouvelles compositions. Et le résultat est à la hauteur du vécu et de l’expérience des musiciens, c’est le moins que l’on puisse dire…

De l’excellent Heavy métal mélodique Us, bien couillu et pêchu sur des lignes musicales très accrocheuses et vous conquérant dès la première écoute. Dès l’intro «Titans of speed», l’impression que les chevaux vont être lâchés s’ancre en vous à juste titre et le «I’m a warrior» suivant vous donne immédiatement raison. Un petit arrière gout de Jon Bon Jovi, agrémenté d’un refrain hymnique quasi power à la Manowar, une ligne organique futuriste, un solo qui déchire, et le timbre de voix clair montant sans efforts dans les aigus et les décibels (sans atteindre les castras rébarbatifs!!!) et l affaire est déjà gagnée pour le Band. Les trois titres suivants, appliquant la même recette feront aussi mouche sans coups férir et vous vous surprendrez à entonner les refrains  à tue tête.

Jusqu’à ce -Put…- de «Never give up» qui ne me lâche pas depuis quinze jours…Une intro démoniaque composée juste d’une ligne musicale guitaristiques mais revenant tout au long du morceau et s’ancrant inexorablement dans vos neurones. Une puissance contrôlée et délivrée à bon escient sur une atmosphère envoutante, un chant qui dès le «every day, another war» inaugural vous séduit, des harmonies exceptionnelles comme sur les dégoulinés des six cordes et enfin un refrain velouté. En trois mots, du grand Art!!!

Après un tel morceau qui tue, nos ricains nous proposent une plage plus calme pour se remettre. Et la encore une franche réussite, «Change of heart» a une consonance à la Thin Lizzy (époque black rose) et aurait très bien pu être composée par Phil Lynnott dont la suavité du timbre de voix aurait sur ce morceau été un régal. Le restant de la galette sera de la même qualité et du même acabit; quoiqu’un peu plus prog. Les deux titres «Only love can save me now» débutant comme une semi ballade, et le «I believe in love» de clôture -Dont l’intro piano suinte celle de «Dream on» d’Aérosmith- étant pour leur part concoctés sur des tempos plus lents et donnant un rendu plus soft.

Pour en finir avec ce «Sons of thunder» particulièrement réussi et qui contentera tous les amateurs de ce genre, on ne peut que reprocher à ses membres de nous avoir sevrer de leurs talents pour batifoler sur la planète métal durant toutes ces années. Imaginez donc toutes les offrandes dont ils auraient pu nous gâter durant ces 18 années…

Frustrant!!!

Myspace: http://www.myspace.com/driver1990

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green