Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


Volk-Man (aka Volkmar) : Chant, Basse
Fuchs (aka Eumel) : Chant
Sir G. : Batterie
Dr. Pest : Claviers
Ady : Guitare

Style:

Folk Métal

Date de sortie:

Février 2011

Label:

Nuclear Blast

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 9,5/10

Il était une fois, un seigneur Breton qui très bien connu pour l’organisation de ses banquets et festivités, recherchait sans cesse du renouveau afin de ne pas lasser ses convives. La réputation des orgies de Celtikwar c’était faite à grande dose de boisson énergisante au houblon, mais aussi pour les ménestrels qui ajoutaient encore un plus à l’ambiance. Cependant en ce début d’année, tout grand seigneur qu’il était, Celtikwar avait beaucoup de mal pour trouver de nouveaux musiciens qui soient talentueux, il alla donc à la confrérie Soilchronique, où assis autour d’une table ronde quelques chevaliers se réunissaient pour parler des nouveaux talents, c’est ainsi que le nom d’une troupe de troubadours allemande fut prononcé : Die Apokalyptischen Reiter.

De retour dans son domaine, il alla voir son valet et lui demanda de se renseigner sur cette troupe d’Outre Rhin. La réponse fut assez rapide, le serviteur revint au bout d’une semaine pour faire le descriptif de cette bande à son maître:  » Ce sont des musiciens ayant une grande réputation, ils se sont réunis pour la première fois en 1995, et c’est donc depuis maintenant une quinzaine d’années qu’ils sillonnent le continent de château en château demandant gîte et couvert en échange d’une soirée de chansons. De plus ils repasseront bientôt près de chez nous puisqu’ils ont sorti « Moral & Wahnsinn » il y a moins d’un mois, leur huitième boite à troubadours depuis l’excellent et provocateur « Soft and Stronger » de 1997. Preuve de la bonne ambiance régnant dans cette troupe, il reste encore parmi eux des membres fondateurs, au nombre de trois, dont le talent n’est plus à démontrer et qui sont depuis peu accompagnés de Ady à Guitare. Voila les informations que j’ai pu obtenir de mon voyage, maître. »

Celtikwar remercia grandement son fidèle serviteur, puis décida de faire mander ces musiciens afin de les entendre avant de les faire jouer lors de banquets et de cérémonies. Il était en effet lassé de tous ces nouveaux bardes qui ne faisaient que reprendre d’anciens scaldes et poèmes déjà connus de tous, et il se voyait mal proposer à ses convives les mêmes jongleries et baladins que les fois précédentes. Peu de temps après les cinq saltimbanques de Die Apokalyptischen Reiter vinrent au château se présenter au maître des lieux et afin que le seigneur puisse se faire une idée de leur musique, ils lui proposèrent de jouer les onze nouvelles chansons.

Le seigneur breton fut conquit et en renversa sa choppe de cervoise, tellement heureux d’avoir trouvé comment satisfaire ses futurs invités. Il pourra même se passer de jongleurs, clowns et acrobates, le talent musical de la troupe étant suffisant pour que chacun passe un agréable moment dans son domaine. Celtikwar n’en croyait pas ce qu’il voyait, comment des musiciens jouant un style folklorique arrivaient-ils à donner tant de renouveau à la musique ? Serait-ce alors possible que depuis trop longtemps le style joué restait le même, que les baladins s’y enfermaient eux-mêmes, ne proposant que trop souvent les mêmes types de chansons ?

Ne connaissant que deux courants musicaux, celui des guitaristes survoltés et des chanteurs à la voix claire et entraînante, et le deuxième, qu’il aimait beaucoup moins, qui consistait à faire le témoignage du plus de hargne et de haine possible en musique (ce qui bien sur aurait fortement diminué la bonne ambiance de ses banquets), le seigneur breton demanda alors aux musiciens eux même ce qu’ils jouaient : du « Metal Folklorique », une sorte de passerelle entre les deux courants en gardant tous les avantages du premier et en y ajoutant des touches ancestrales de musique originaire de leur contrée, comme le chant dans leur langue, pas si autoritaire que cela mais plutôt harmonieux, donnant à Die Apokalyptischen Reiter sa touche personnelle.

Ayant écouté avec attention les onze chansons de « Moral & Wahnsinn », Celtikwar fit appel à son valet pour lui faire un descriptif de ce qu’il avait entendu « J’ai eu une très bonne idée de les convier dans ma demeure, ces cinq musiciens jouent une musique très entraînante mélangeant poèmes plus lourds comme « Dr. Pest » avec des chansons plus légères et vives telles que « Gib Dich Hin ». On retrouve même sur cette dernière des sonorités anciennes orientales et des soli de sifflotement. Vois comme ces ménestrels ont un éventail de possibilités larges. Sur le titre « Moral & Wahnsinn » qui donne d’ailleurs son nom à l’album, on peut même entendre des claviers très présents et un chant oscillant entre une voix claire et chaude et un timbre plus incisif. Les changements de tempos sont même multiples, comment fait ce batteur pour ne pas se mélanger les pinceaux ? Tu vas même être étonné de savoir qu’ils jouent aussi des chansons douces comme « Heimkehr  » pause instrumentale envoûtante qui suivie de « Wir Reiten » permet à l’auditeur de se reposer un peu : musicalement tout est ralenti, la voix et les claviers sont mis en avant pour cette pseudo ballade, une merveille. Cependant il y a un titre que j’ai trouvé moins bon il s’agit de « Hört Auf » sur lequel on entend un chant limite extrême par moment avec des passages de growl. »

Celtikwar retourna alors au devant des musiciens et leur dit qu’ils pourraient revenir quand ils le souhaiteraient, que ce serait pour lui un réel plaisir que de pouvoir les réentendre. Il serait même honoré qu’ils acceptent de venir jouer leur de ses festivités. Le seigneur était en effet très heureux d’avoir trouvé comment mettre de la bonne humeur lors de ses banquets, ces ménestrels allemands ayant une musique si variée que tout le monde y trouvera son bonheur.

Les fêtes bretonnes seront encore une réussite cette année.

 

Myspace : http://www.myspace.com/reitermania

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green