Communication de nos partenaires

Dezaztre natural – Asfixia

Le 16 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Nacho Tupper - Guitares
  • Karloncho Gonzalez - Chant
  • Italiano - Chant
  • Rene Dizaster - Basse
  • Pablo Santidrián - Batterie

Style:

Crossover/Thrash Metal

Date de sortie:

10 Novembre 2018

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

“Chris, Chris, tu aimes toujours le Thrash Metal ?”, me demande-t-il… Ben non, depuis que j’ai écouté Black M à la radio par accident de zapping, j’ai eu une révélation et depuis je ne jure plus que par la musique dans laquelle on a surement déjà marché mais jamais écouté…
Ben oui, évidemment, il croit quoi, lui ? Que je porte un t-shirt d’Exodus pour lui faire prendre l’air de temps en temps ?

“Alors écoute-moi ça, c’est une petite tuerie de derrière les fagots – et surtout derrière les Pyrénées – de Crossover/Thrash Metal qui nous ramène dans les meilleurs moments du genre d’il y a plus de trente ans !”
Oui, alors là, il m’intéresse, le mec. Bon, bien sur, il n’avait pas toujours été judicieux dans ce qu’il m’avait conseillé, lui qui décrivait à une époque St Anger comme un OVNI musical duquel on aurait du mal à se remettre ! Quelque part, il n’avait pas tort, mais pas dans le sens où il l’entendait…

La curiosité faisant place à l’indifférence, je me colle dans le lecteur cet Asfixia, troisième full length de ce quintette chilien après des Dezaztre natural (2012) et Auto-exterminato (2016) entre lesquels vient se greffer un EP, H.A.A.R.P. (2014), et je me retrouve face à une boucherie de Thrash Metal/Crossover/Hardcore du meilleur effet, chanté en Espagnol et qui se fait fort de nous marteler les oreilles à grand coups de riffs assassins toujours au service d’un tempo qui descend en mid seulement de façon parcimonieuse !

Dix titres d’une moyenne de trois minutes et inutile de chercher un quelconque remplissage ou des redondances malvenues. Non ! Ça va directement à l’essentiel, avec l’attitude punk de rigueur, et avec pour seul but de nous tabasser la tête sans discontinuer et de faire en sorte qu’on en redemande ! Et en ça, le pari est réussi…

Dieu que c’est mosh, et putain que ça fait du bien ! C’est qu’il avait raison, le gars, pour une fois…

Tracklist :

1. Pesadilla senil (4:22)
2. N.M.P. (3:31)
3. Patriofobia (2:44)
4. Medicina del estado (4:20)
5. Niño pestilencia (3:33)
6. Valle putrefacto (3:55)
7. Decadencia (3:48)
8. Autómatas (3:26)
9. Mensaje suicida (3:09)
10. Nuevo orden mundial (3:25)

Playlist Bandcamp
Agenda ReverbNation
Page Myspace
Page Facebook
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green