Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


  • Joseph : chant, batterie
  • T. J. Lara : guitare, basse
  • Andy Tseung : chant

Style:

Brutal Death Métal

Date de sortie:

13 Avril 2018

Label:

Lord of the Sick Recordings

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Avec Andy Tseung au chant, passé par Defeated Sanity et Kraanium, on se doute bien que Devour the Unborn ne fait pas dans la douceur de vivre. Aussi, les cinq titres de l’EP Liturgy of irreverent Oblation sont l’occasion de se faire déflorer la rondelle merdeuse à grands coups de manche de pioche dans un style proche des poètes italiens de Vulvectomy.

Bon, moi, je suis quand même bon public lorsqu’il s’agit de trucs comme ça, épais et odorants comme la couche pleine d’un enfant malade. Et puis il faut reconnaître que les mecs savent y faire en matière de barbarie, ayant de plus le bon goût de ne pas sombrer dans le Slam Death pour pratiquer un style hybride qui décrasse sévèrement (« Cesspool of Stillborns »).

Ne connaissant pas leurs deux albums précédents, je pense sérieusement à combler cette lacune car cette ode barbare qui dure à peine vingt minutes me laisse sur ma faim. Radical.

Tracklist :

01. Perpetual Cycles of inner Rage
02. Eternal Defilement of the Innocent
03. Sermons of unspeakable Perversion
04. Liturgy of irreverent Oblation
05. Cesspool of Stillborns

Page Facebook
Fil Twitter

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green