Communication de nos partenaires

Detente – Decline

Le 29 avril 2016 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Tiina Teal - Chant / Steve Hochheiser - Basse / Dennis Butler - Batterie / Caleb Quinn - Guitares / Ann Boleyn - Chant sur 10, 11, 12.

Style:

Thrash / Speed metal

Date de sortie:

1er avril 2016

Label:

Xtreem Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Il est content !
Le Metalfreak, il écoute la réédition du deuxième album de Detente, il est content !
Déjà qu’il était content quand Xtreem Music a réédité « Recognize no authority » alors là, de pouvoir faire de même avec « Decline », il est vraiment content !
Et pourquoi il est content ?
Parce Detente, c’est vachement bien et qu’il aime bien être content, le Metalfreak !
Donc content, le Metalfreak !

Bon, ok, entre “Recognize no authority” et “Decline”, il s’est passé quelques années… 24 pour être précis !
Comme dit lors de la chronique précédente : Detente n’ira pas très loin après le premier album, splittant en 1989. Dawn Crosby allant fonder Fear Of God tandis que les autres musiciens créent Catalepsy allant avec Veronica Ross.
Dawn Crosby décèdera en 1996. Le groupe se reformera bien de 2007 à 2010 et sortira cet album en 2010 avec Tiina Teal au chant après que la délicieuse Ann Boleyn aura tenu le micro en 2008-2009.

Une chose est sure, « Decline » n’a pas l’aura, ni le statut culte de son illustre prédécesseur.
Seul changement de line up, Tiina Teal tient le chant en lieu et place de la regrettée Dawn Crosby, partie 14 années plus tôt de façon trop prématurée.
Tiina Teal tient son rôle, à merveille, mais là où « Recognize no authority » respire l’urgence avec une agressivité hors du commun pour l’époque, « Decline », en reprenant les choses là où Detente les avait laissées, souffre d’un côté trop passéiste pour rivaliser avec le premier album.
Et pourtant, l’album est bon, pour ne pas dire très bon !
L’insouciance du premier album laisse place à quelque chose de certes moins spontané mais suffisamment bien travaillé pour que le fan de la première heure s’y retrouve, pour preuve « Genocide » qui n’est autre que l’instrumental « Catalepsy » sur lequel se sont greffés des paroles et un bien meilleur son.
Toujours est-il que se prendre les violents les courts et efficaces « This is not freedom » (incroyable d’intensité), « In God we trust », « Predator », « Kill rush », « Decline », le plus mid tempo « Degradation machine » ou le très Holy Moses « Ashes » dans les gencives fait un bien fou.

Pas anecdotique et en guise de bonus, un « Blood I bleed » repris du premier album, puis les trois derniers morceaux (« Kill the voice », « Play God » et « Ashes to ashes ») avec Ann Boleyn au chant, le tout tiré d’une demo de 2009, montrant un Detente en pleine forme termine cette réédition de belle manière sans avoir l’impression d’un remplissage inutile.

Oui, le Metalfreak, il est content !

Tracklist :

1. In God We Trust (2:50)
2. Predator (2:55)
3. Kill Rush (3:28)
4. Degradation Machine (4:43)
5. Decline (2:45)
6. Ashes (2:56)
7. Genocide (2:34)
8. This Is Not Freedom (2’34)
9. Ashes (5’11)
10. Blood I Bleed (bonus) (2’47)
11. Kill the Voice (bonus) (3’28)
12. Play God (bonus) (4’43)
13. Ashes to Ashes (bonus) (2’40)

Detente sur Xtreem Music : http://www.xtreemmusic.com/label/english.news.index.php?&band=D%C9TENTE
BandCamp : http://detenterna.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/detenterna
Chronique “Recognize no authority” : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/detente-recognize-no-authority

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green