Communication de nos partenaires

Death Decline – The thousand Faces of Lies

Le 27 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Alexis Fleury – Chant
  • Fabien Legué – Guitares
  • Alexandre Morel – Basse
  • Jordan Henriques – Guitares
  • César Vesvre - Batterie

Style:

Thrash/Death Metal

Date de sortie:

25 Octobre 2018

Label:

M&O Music

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9,5/10

Originaire de Dijon, Death Decline voit le jour en 2009. Sera publié un EP en 2013, Bloodstained Redemption, puis un premier album en 2015, Built for Sin.
Cette année voit la sortie de The thousand Faces of Lies, signé chez M&O Music.

L’album s’ouvre par une intro angoissante où se mêlent des carillons et des voix d’enfants, le tout semblant sorti tout droit d’un film d’horreur à la Evil dead. La musique monte doucement en puissance pour finir sur la double grosse caisse pour un enchainement parfait avec « Bury the Beast ». Là, ça envoie du lourd sur un déchaînement de riffs thrashy aux motifs courts et acérés. La batterie imprime un rythme soutenu, offrant toutefois de belles cassures sur lesquelles s’expriment des soli fidèles au registre thrash.
« Useless Sacrifice » est un cran au-dessus niveau rapidité et brutalité. L’éventail de voix passe de la plus crasseuse sur les parties soutenues à une plus claire et éraillée sur le refrain.

L’album sera ainsi fait : succession de riffs tranchants, sombres, lourds ou hauts en couleur, appuyés par une basse percutante et plombante. La batterie imprime un rythme où s’alternent rapidité et pesanteur. Le tempo est toujours musclé, usant de double grosse caisse toujours dans la fidélité du thrash.

The thousand Faces of Lies est un concentré de brutalité pure où le Death ressort par la voix puissante d’Alexis sur une mélodie anxiogène flirtant avec un Heavy Metal malsain.

« Beneath the Smile of the rotten Idols » offre une facette encore plus dérangeante de la voix de notre growleur effleurant par moment la frontière du black. L’alternance où le mélange death/thrash est maitrisée et parfaitement dosée, montrant la haute technicité des musiciens et « Red Dawn » nous en montre toute l’étendue. La mélodie flippante en milieu de titre alliée à la rapidité dévastatrice qui s’ensuivra est la vitrine parfaite de l’album.
« Man with no Flag » conclue sur un tempo plus que musclé et sur une bestialité qui n’a cessé d’accroitre tout au long de ces neuf titres.

Death Decline touche les sommets de la brutalité froide et malsaine du Thrash/Death avec The thousand Faces of Lies, concentré de rapidité et de bestialité. Cet album est une réussite.

Tracklist :

01. Inside (1:41)
02. Bury the Beast (4:18)
03. Useless Sacrifice (5:16)
04. Until the last Human’s Breath (6:01)
05. The thousand Faces of Lies (4:36)
06. Network’s Zombies Supremacy (5:39)
07. Beneath the Smile of the rotten Idols (5:18)
08. Red Dawn (7:14)
09. Man with no Flag (5:17)

Page Facebook
Playlist Bandcamp

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green