Communication de nos partenaires

Deadline – Fire inside

Le 20 novembre 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Sebastien Debbane - Basse, Choeurs / Joris Beraud - Guitare, Choeurs - / Gabriel Lec - Guitares / Arnaud Restoueix - Chant / Fabrice Trovato - Batterie, Choeurs.

Style:

Hard rock

Date de sortie:

25 septembre 2014

Label:

Bad Reputation

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Faut reconnaître que des fois, on reste dubitatif à l’écoute d’un album.
Les Parisiens de Deadline se forment en 2009, sortent un EP en 2012 (“Heading west”) et c’est en septembre dernier que sort chez Bad Reputation ce “Fire inside” après un changement de batteur.

Autant être franc de suite : à la première écoute, ça m’a gonflé !
J’avoue que “Apetite for destruction” est et reste pour moi une œuvre indétrônable et inimitable et l’écoute de plusieurs clones de Guns ‘n’ Roses précédemment m’avaient laissé un gout plus qu’amer.
Bref, ça me faisait chier de me dire “Et merde, encore un !
Ok, ça c’était avant !
Parce que ce “Fire inside”, au final, c’est un putain d’album.
Certes, il va souffrir de comparaisons, il n’y a aucun doute !

Décrire cet album comme une resucée de Guns ‘n’ Roses qui aurait partouzé avec le Whitesnake de “1987” sera malgré tout réducteur (quoique, bien des groupes qui s’en réclament aimeraient qu’on compare leurs albums avec ces chef-d’œuvres).
Car au final, que demande-ton à un album sinon de nous faire passer un bon moment ?

En douze titres pour presque une heure de musique, le pari est réussi !
Alors certes, on peut argumenter sur le fait que n’est pas Axl rose qui veut, qu’il n’y a qu’un seul Slash, mais l’ensemble est bien fait et chaque musicien assure sa partie de bien belle façon.
On peut toujours se dire qu’Arnaud Restoueix peut se montrer irritant lorsqu’il cherche à surjouer son rôle en montant dans des aigus un rien trop criards, mais dans l’ensemble, il s’en tire avec les honneurs ! On regrettera cependant un trop grand accent français, petit défaut facilement perfectible : le talent du chanteur est suffisamment grand pour pouvoir y pallier, on ne se fait aucun soucis là dessus.

Les guitares sont incroyables, les soli largement au dessus de la moyenne, la basse n’est pas en reste et l’expérience du batteur Fabrice Trovato n’est pas en reste.
Les ambiances très eighties voire seventies sont assumées et en aucun cas le groupe ne cherche à faire des compositions aux tendances modernes.
Non, là, on parle de bon (hard) rock, fortement influencé par les deux albums majeurs des mid eighties précités.
Et tout y est : la ballade traditionnelle (“October”, “No glory”), les riffs percutants, les refrains à reprendre sous la douche, les mélodies facilement mémorisables, et quelques hits en puissance (“The maverick”, “’Teach me love”, “Freedom call”, le très Guns ‘n’ RosesBroken parts” qu’on aura droit à deux reprises sur l’album pour deux versions toute aussi superbe l’une que l’autre) pour un bien bel album !

Très convaincant !

Tracklist :

1. The Fire
2. Fire Inside
3. Rock You
4. Teach Me Love
5. Freedom Call
6. October
7. Like an Old Man
8. The Maverick
9. No Glory
10. Broken Parts
11. The Hunter
12. Broken Parts (Cello Version)


Site officiel : http://www.deadlinehardrock.com/
Myspace : http://www.myspace.com/deadlinehardrock
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Deadline-Hard-Rock/110774448954273
Youtube : http://youtube.com/deadlinehardrock
ReverbNation : http://reverbnation.com/deadlinehardrock
Bad Reputation : http://www.badreputation.fr/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green