Communication de nos partenaires

Dantesco – Pagano

Le 2 avril 2008 posté par METALPSYCHOKILLER

Line-up sur cet Album


Erico « La bestia » : Vocals Ramon De Jesus : Basse Joel Carrasquillo : Guitare Dennis Torres : Guitare Wampa : Batterie

Style:

Metal

Date de sortie:

02 Avril 2008

Label:

Season Of Mist - Cruz Del Sur Music

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller):

02/10

Le prix de l’énergie ou de l’alimentation augmente, celui des carburants explose, l’inflation croit, et les salaires –pour ceux qui en ont- stagnent ou rétrécissent comme peau de chagrin. Il en résulte une perte conséquente du pouvoir d’achat et bon nombre de concitoyens dans des situations précaires souhaitent un coup de pouce conséquent de l’état. Hors, le temps étant de l’argent, et désirant, si ce n’est vous en faire gagner au moins vous en faire économiser ; je ne peux que vous conseiller  dans votre intérêt, de passer directement à ma conclusion quant à ce Pagano. Maintenant, si vous êtes nantis, oisifs, ou tout simplement curieux…

« Quinton de Puerto Rico formé en 2002, le line up est constitué de deux guitaristes, Joel Carrasquillo et Dennis Torres, d’un bassiste Ramon De Jesus, d’un batteur Wampa, et du chanteur (…) Erico La Bestia. Ayant œuvré avec des pointures du style Judas Priest, Exciter ou Riot, la sortie de leur premier album 11 titres en 2006 « De la mano de la muerte », de l’obscure épic métal, les envoie à des festivals allemands comme « Keep it true » et «  Doom shall rise ». Une signature plus tard sur le label « Cruz del sur music » et parait ce second opus aux compositions structurelles complexes et puisant foncièrement dans les racines du hard rock et du heavy des années 1970. La voix d’opéra distinctive de « La Bestia » délivre des lyrics en espagnol faisant référence à des évènements historiques, mythologiques et païens, et des personnages comme Beowulf, Anibal …

Notez que les titres « I came from hell » et « Gethsemane » (interprétation personnelle de « Jesus Christ’s superstar » de Ian Gillan) ne seront que sur la version Europe, en bonus donc (Quelle chance …).

Voilà, ne roulant pas non plus sur l’or personnellement, j’arrête les frais en épargnant mon temps consacré à la Review de cet opus d’un combo pompeusement annoncé par le label comme le meilleur de Puerto Rico. Le son est plat, les dédales de structures des compositions ne sont qu’un immense vide désespérant, les pseudos mélodies doomesque sans un soupçon d’intérêt …

La liste est non exhaustive, point s’en faut ; mais le clou, la palme, le bouquet est sans conteste le chant qui tient d’un ersatz de sous Pavarotti enroué, déchiré et se gargarisant en espagnol. On croit lors de la première audition à une mauvaise plaisanterie. Mais au bout d’un mois de tentative d’audition, je préfère en rester là … avant de devenir détestable.

A éviter absolument, ce serait gaspiller votre pouvoir d’achat.

Nota : La note tient compte de l’artwork cover original de Jowita Kaminska (Exodus, Manilla Road…)

Myspace : http://myspace.com/dantescoepico

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green