Communication de nos partenaires

C.R.O.W.N. – Natron

Le 27 septembre 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Stéphane Azam - Guitares, Claviers, Chant / Pascal Guth - Guitares / Frederyk Rotter - Guitares, Chant (sur titres 2 et 6)

Style:

Sludge / Doom industriel

Date de sortie:

31 juillet 2015

Label:

Candlelight Records

Note de la SoilChroniqueuse (Balkiss) : 8,5/10

Au départ il y eut l’Homme… Puis la Machine…

Qui a dit Cylon ? Ouais je vous vois dans le fond les fans de Battlestar Galactica mais chut ! Petit intermède inutile sur cette série de science-fiction, magnifique soit dit en passant, où les machines se soulèvent contre l’humanité mais non, là nous sommes avec C R O W N et il n’est pas question de rébellion de la machine, elle fait corps avec l’humain et ce pour notre plus grand plaisir ! (Je sais qu’il y en a certains qui verront-là quelque chose d’incongru mais encore une fois, non…) Nous n’avons rien là de synthétique ou de cybernétique, on a de la profondeur, de la densité, de la violence royale, humainement brute… Imagine-toi dans un dédale de blocs immenses, immenses… Des blocs gris, des blocs froids, des blocs solidement armés de béton, des blocs, des blocs où tu débloques avec l’espoir enfoui au fond de toi d’apercevoir, même furtivement, un éclat de ciel bleu… La Machine est ici utilisée à très bon escient pour asséner ce rythme lourd, pesant, oppressant, les trois guitares viennent alors intensifier la sensation d’une course sans fin où l’oxygène te manque cruellement.
Depuis leurs débuts, les Alsaciens sont loin de pédaler dans la choucroute (pardon…) et si leur premier opus, « Psychurgy » (2013) nous laissait entrevoir le potentiel du groupe, « Natron » nous le révèle avec splendeur et tout le tremblement ! Ils se sont entourés aussi de guests plutôt intéressants, Neige (Alcest) qui vient poser sa voix sur le première track ‘Serpents’, le Néerlandais Michiel Eikenaar(Anaphylactic Shock) et Neige encore sur ‘Wings Beating Over Heaven’ puis le Britannique Kvohst (Code) qui se taille la part du lion sur ‘Fossils’ le morceau que je trouve le plus abordable de l’album, mélodique et bien ficelé, il ne laisse pas indifférent et sait se faire rappeler à ton bon souvenir.
L’orage approche…

Evidemment, nous avons ces trois grattes dont celles de Pascal Guth et Frederyck Rotter qui ne te laissent aucun répit, enfin si, parfois, mais ce n’est que pour mieux revenir, te poursuivre, te mettre hors d’haleine. La voix et les programmations de Stéphane Azam sont de toute beauté et te collent à la peau, non pas comme un t shirt mouillé mais comme une seconde peau faite d’écailles et peu à peu tu feras ta mue quand tu verras enfin poindre l’azur du ciel… Parce que oui hein, tu vas finir par le voir, C R O W N t’apporte aussi ta délivrance tout en te faisant mettre le doigt sur le fait que ce n’est que passager… La houle urbaine te happe et te rejette c’est ainsi que j’ai ressenti C R O W N. L’Homme et la Machine ont talentueusement, intelligemment et sensitivement fusionnés…

MERCI.

TrackList :

1. Serpents (6’20)
2. The Words You Speak Are Not Your Own (6’55)
3. Wings Beating over Heaven (9’50)
4. Fossils (4’42)
5. Apnea (5’31)
6. Tension of Duality (10’20)
7. Flames (5’30)

Facebook : http://www.facebook.com/CROWNBAND
Site officiel : http://www.crownritual.com/
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/crownritual

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green