Communication de nos partenaires

Crisix – Against the Odds

Le 22 mars 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Javi Carrión - Batterie
  • Albert Requena - Guitares
  • Marc "Busi" Busqué - Guitares
  • Julián Baz - Chant
  • Dani Ramis - Basse

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

23 Mars 2018

Label:

Listenable Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Ils ont été un de mes coups de cœur en 2016 avec un particulièrement réussi From blue to black (lien en bas de page). Non, Crisix n’est pas un groupe issu d’un village d’irréductibles Gaulois, mais les Barcelonais ont pris une sacrée potion magique pour mettre autant d’énergie dans leur Thrash Metal, bon compromis entre des influences old school et des sonorités plus modernes. Une chose est sure : ça tabasse !

Pour un peu, pour parler de ce quatrième album Against the Odds, je me contenterais d’un copier-coller de la chronique du précédent album tant cette nouvelle offrande en est la continuité, avec une évolution qualitative bien réelle. J’y disais : “Et dès la première écoute de cette petite bombe atomix de neuf titres pour à peine moins de 40 minutes de musique, on s’aperçoit que toutes les attentes et autres excitations par rapport à cet album sont justifiées.
Boudiou quelle baffe !
Pour tabasser, ça tabasse !
Un chant aigu et éraillé à la limite de l’hystérix, des riffs aussi aiguisés que des lames de rasoirs, une section rythmix qui martèle comme si sa vie en dépendait, le quintet de la péninsule Ibérix nous assomme de son thrash old school (mâtiné de quelques éléments sonores plus modernes) avec une maîtrise technix de tous les instants !

D’entrée, avec “Get out of my Head” dont le lien Youtube se situe juste au dessus, les jalons sont posés : Crisix ne fait toujours pas dans la dentelle et montre de suite qu’ils sont là pour en découdre : pas de superflu, pas d’intro ambiante ou instrumentale, ça défouraille de suite, comme si leur vie en dépendait. Et les trois premiers titres s’enchaînent sans permettre à l’auditeur de souffler un peu : rythmiques rapides, riffs saccades, chant toujours aussi torturé.

Il faudra attendre l’intro de “Perseverance” pour entendre quelque chose de plus calme avant que le morceau se complaise dans une sorte de mid tempo étouffant donnant l’impression qu’une sorte de rage contenue ne cherche qu’à exploser.

Ensuite ? C’est reparti pour trois titres qui replongent l’auditeur dans un Thrash Metal sans concession avant qu’un “Cut the Shit” ne calme – légèrement, et de courte durée – l’ambiance générale. Calme relatif en effet : ça repart à toute berzingue par la suite.

Puis vient le titre final : intro instrumentale relativement calme, plus heavy. On pense que le groupe va se restreindre à un mid tempo étouffant mais le titre va dégénérer rapidement vers un Thrash Metal toujours aussi incisif.

Toujours est-il que Crisix confirme le gros coup de cœur qu’il a été en 2016 avec ce nouvel album d’une férocité agréable à écouter.

Thrash ’till death, qu’on vous dit !

Tracklist :

1. Get out of my Head (3:38)
2. Leech Breeder (3:21)
3. Technophiliac (3:52)
4. Perseverance (4:24)
5. Xenomorph Blood (3:13)
6. Prince of Saiyans (3:56)
7. Leave your God behind (3:53)
8. Cut the Shit (4:33)
9. The North remembers (5:14)

Site officiel : http://www.crisixband.com/
Myspace : http://myspace.com/crisixut
Facebook : https://www.facebook.com/CrisixOfficial
SoundCloud : https://soundcloud.com/crisixofficial
Twitter : https://twitter.com/CrisixOfficial
Youtube : http://www.youtube.com/user/CrisixUT
Chronique From blue to black : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/crisix-from-blue-to-black
Interview 2016 : http://www.soilchronicles.fr/interviews/crisix

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green