Communication de nos partenaires

Convent Guilt – Diamond cut Diamond

Le 31 décembre 2018 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Brent - Batterie
  • Andrew - Guitares
  • Dario - Guitares
  • Ian - Chant, Basse

Style:

NWOBHM

Date de sortie:

9 Novembre 2018

Label:

Gates of Hell Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Nous sommes en 1980 : Cirith Ungol sort Frost and Fire, Black Sabbath y va de son Heaven and Hell, Saxon nous fait coup sur coup Wheels of Steel et Strong Arm of the Law, Samson voit avec Head on un de ses derniers albums avec un certain Bruce Dickinson au chant, Iron Maiden envoie à la face du monde son premier album éponyme, Motörhead confirme qu’il est un des groupes les plus bruyants du monde avec Ace of Spades, Van Halen se la joue capitaine de navire en prônant les femmes et les enfants d’abord, Ozzy Osbourne rentre dans le blizzard tout en sortant de Black Sabbath…
Marguerite Yourcenar est la première femme élue à l’académie française, Alfred Hitchcock, Joe Dassin et Steve Mac Queen décèdent de même que la variole de façon définitive selon l’OMS, une défaillance d’ordinateur au Pentagone provoque une fausse alerte à l’attaque nucléaire, les jeux olympiques de Moscou se voient boycottés, la guerre éclate entre l’Iran et l’Irak, Coluche se présente aux élections présidentielles, John Lennon est assassiné, Ronald Reagan devient président des États-Unis … et votre serviteur fête ses dix ans !

Et pendant ce temps, on pourrait croire que le groupe australien Convent Guilt sort son deuxième album Diamond cut Diamond cette même année, presque en même temps que leurs compatriotes d’AC/DC révolutionnent les stations de radios avec un Back in Black sur lequel un certain “Hells Bells” défonce tout sur son passage ! Oui, on “pourrait” croire tant cet album retranscrit à la perfection le son et l’attitude de cette année là !

Ici, on revient aux racines de la NWOBHM chères aux Saxon d’avant Crusader, Iron Maiden période Di’Anno, Spartan Warrior, Angel Witch ou le Judas Priest pré-Defenders of the Faith avec sept bons titres bien énergiques réservés exclusivement à ceux qui ont un petit peu de folie entre les oreilles ! De la production à l’attaque des compositions, tout sonne comme quarante années en arrière. Et le groupe ne se contente pas de singer ces groupes mais n’hésite pas à y intégrer des éléments purement punk (flagrants sur “Bonnie and Clyde” ou “Born to trouble”) ou plus glam (“Powder dry”, “Scream out your Heart”) façon Kiss.

Convent Guilt nous propose une véritable cure de jouvence pour tout quadra-quinqua qui reste nostalgique de cette époque bénie ! Quand on aime allier larmichette nostalgique et headbanging…

Tracklist :

1. Howling Vengeance (4:43)
2. Born to trouble (3:43)
3. Powder dry (5:40)
4. Scream out your Heart (4:11)
5. Bonnie and Clyde (4:58)
6. Thief in the Night (5:05)
7. Foxes run (7:44)

Playlist Bandcamp
Page Facebook
Agenda Lastfm

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green