Communication de nos partenaires

Burden Of Grief – Death End Road

Le 10 août 2010 posté par Wën

Line-up sur cet Album


Mike Huhmann : chant
Philipp Hanfland : guitare
'Joe' Rodolph : guitare
Florian Bauer : basse
Sebastian Robrecht : batterie

Style:

Death-mélodique

Date de sortie:

03/2007

Label:

Remedy Records

Note du soilchroniqueur (Wën) : 07/10

Une chanson ! Je ne connaissais, avant de jeter une oreille à cette livraison de Burden Of Grief, qu’une seule chanson de la formation, et qui plus est une reprise. Alors pourquoi porter son dévolu sur un tel album me demanderez-vous ? D’une part car la reprise en question s’avérait être une version revisitée à la sauce death-metal et absolument jouissive du ‘Prowler‘ d’Iron Maiden et d’autre part car l’occasion d’en connaître davantage sur le groupe était tout simplement trop tentante pour ne pas la saisir. C’est donc totalement à l’aveuglette que j’entame cette chronique de « Death End Road » (2007), quatrième album du groupe.

Premier constat, nous n’avons pas là un album 100% true-death-metal-underground. Non, les influences sont beaucoup plus variées, d’abord au niveau du style lorgnant plus vers le thrash moderne (Dew-Scented, Machine Head et Chimaira en tête) tant au niveau des riffs que de la puissance dégagée par certaines des parties les plus virulentes, puis au niveau des sonorités death-mélodiques qui ne vont pas sans rappeler des combos tels que Mors Principium Est ou Insomnium pour les mélodies et les leads de guitares typiquement scandinaves. A la différence près que les p’tits gars de Burden Of Grief sont Allemands.

Faisant suite à une courte intro instrumentale, les deux premiers titres de ce « Death End Road » traduisent ce qu’il vient d’être énoncé plus haut. Un thrash moderne, agressif et sans concession, via ‘Vita reducta‘ et ses guitares virulentes, ses vocaux rauques, presque cores mâtiné de death mélodique plus traditionnel, rapide et enjoué (quoique, pas forcément), aux riffs accrocheurs et aux mélodies explosives, illustré par l’excellent ‘Swallow the sun‘. La production, rugueuse et abrasive, colle parfaitement à la musique des cinq allemands, dotant le disque d’une atmosphère très roots. L’album se veut homogène, et même si tels et tels titres ont tendance à plus pencher pour un des styles précédemment cités (‘The killer in me‘, certaines parties de ‘Passion of the night’ pour la première catégorie, ‘The game‘ et ‘Running scared‘ pour la seconde), le tout reste néanmoins extrêmement cohérent, avec comme fil rouge, ces soli de guitares made in Göteborg, fluides et racés. Vers la fin du disque nous noterons aussi la présence de titres plus subtils comme ‘Road of visions‘ plus calme et posé (toutes proportions gardées … il y a quand même des passages à la double) qui termine ce disque de fort belle manière. Restent deux morceaux un peu à part, puisqu’il s’agit de réenregistrements d’anciennes chansons, de très bonne facture également.

Le seul réel souci avec Burden Of Grief ne provient pas du disque mais du groupe lui-même. Pour être franc, « Death End Road » est tout à fait honnête … là ou le bas blesse c’est que la musique fait irrémédiablement penser à des combos plus jeunes que nos allemands. Si cela est explicable pour les anciens morceaux, la démarche le devient beaucoup moins pour les titres récents.

Au final, j’avouerai que la première écoute de ce disque ne m’a pas (mais alors pas du tout) convaincu, allant même jusqu’à me demander ce que j’allais raconter ici sans trop le descendre tellement le tout paraissait répétitif et convenu. Puis, pour je ne sais quelle obscure raison (chez nous, nous appelons ça ‘la conscience professionnelle’), je me suis poussé à y rejeter une oreille, et après quelques écoutes supplémentaires, le constat est simple, nous avons un album plaisant et intéressant, même si comme nous l’avons déjà dit, Burden Of Grief ne réinvente pas le genre (loin s’en faut).

Site officiel : www.burdenofgrief.de

Page myspace : www.myspace.com/burdenofgrief1

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green