Communication de nos partenaires

Bleeding Gods – Dodekathlon

Le 18 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Ramon Ploeg - Guitares
  • Gea Mulder - Basse
  • Mark Huisman - Chant
  • Rutger van Noordenburg - Guitares
  • Daan Klemann - Batterie

Style:

Death/Thrash Metal

Date de sortie:

12 Janvier 2018

Label:

Nuclear Blast Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

“Only women bleed”, qu’il disait ! Visiblement, les dieux aussi… Et ils ne font pas que saigner, il font saigner aussi ! Trois ans après le premier prometteur méfait du groupe, Shepherd of Souls, duquel je disais beaucoup de bien, Bleeding Gods enfonce le clou, et bien profond.

Pour le coup, n’importe quelle crucifixion passe pour une simple piqûre antitétanique en comparaison : la vache, quelle furie. Bleeding Gods a gagné en maturité ! Bleeding Gods a gagné en brutalité ! En fait, Bleeding Gods a gagné en tout !

C’est donc après ce premier album (https://www.soilchronicles.fr/chroniques/bleeding-gods-shepherd-of-souls) sorti chez Punishment 18 Records en février 2015, après une signature chez Nuclear Blast, après un changement de guitariste et de batteur que revoilà un Bleeding Gods en pleine forme qui nous envoie cette déflagration d’une heure répartie sur 10 titres dévastateurs.

Et le mot est faible ! D’entrée, avec l’intro de “Bloodguilt”, on sent que les Néerlandais ont fait évoluer leur Death Metal proche de Vader, Sinister ou Cannibal Corpse vers une formule plus épique de leur style de prédilection : l’ombre de Behemoth ou de Fleshgod Apocalypse plane régulièrement tout au long de cette petite merveille inspirée par les douze travaux d’Hercule.

Mélodique, épique mais non moins brutal, Bleeding Gods associe une réelle intelligence dans ses lyrics autant que dans sa musique tout en sachant la rendre accrocheuse à souhait !
Véritable catalogue de destruction, Dodekathlon nous pousse dans nos derniers retranchements avec cette bourrasque cataclysmique dans laquelle s’accumulent riffs assassins, claviers triomphants, chant growlé rageur, rythmiques épileptiques alternant avec des passages mélodiques du plus bel effet comme lors du break de “Multiple Decapitation” dans lequel le guitariste se régale et nous régale avec des soli monstrueux.

Avec ce nouvel album, Bleeding Gods nous offre un véritable voyage tant temporel que géographique, disséminant un peu partout des sonorités surprenantes comme les passages limite flamenco à la guitare acoustique de l’instrumental “Tyrannical Blood”, faisant office d’un moment de clarté au milieu de ce magma ténébreux… avant d’enchaîner sur un brutal “Seeds of Distrust” qui tuera dans l’œuf toute envie de respirer à nouveau tranquillement.
Album riche et dense aux influences multiples, tapant tant dans le heavy, le thrash, le death et même le black metal tout en mettant un poin(g)t d’honneur à conserver une énorme patte mélodique.

Une véritable réussite, qu’on vous dit !

Tracklist :

1. Bloodguilt (5:41)
2. Multiple Decapitation (5:23)
3. Beloved by Artemis (4:23)
4. From Feast to Beast (5:27)
5. Inhuman Humiliation (4:48)
6. Birds of Hate (4:07)
7. Savior of Crete (5:02)
8. Tyrannical Blood (3:38)
9. Seeds of Distrust (4:48)
10. Tripled Anger (6:54)
11. Hera’s Orchard (5:40)
12. Hound of Hell (3:29)

Site officiel : http://www.bleedinggods.net/
Twitter : https://twitter.com/bleedinggods
Facebook : http://www.facebook.com/BleedingGods
ReverbNation : http://www.reverbnation.com/bleedinggodsofficial

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green