Communication de nos partenaires

Backwater – Take extreme forms

Le 3 août 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Miguel Di Muzio - Basse / Lothar Lauble - Guitares / Thomas Guschelbauer - Guitares, Choeurs / Steffen Gottwald - Batterie / Oliver Hirsch - Chant.

Style:

Heavy / Speed metal

Date de sortie:

18 décembre 2013

Label:

Iron Shield Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 6,5/10


Est-ce que les albums « Revelation » (1984) et « Final strike » (1986) vous disent quelque chose ?
Il est vrai que Backwater, groupe allemand, a sorti deux albums qui n’ont pas été si connus que ça dans nos frontières mais faisait partie de la frange de ces petits groupes méritants qui confèrent à ces deux albums un statut quasi culte.
Après trois demos entre 1988 et 1992, le groupe se rebaptise Tai Pan entre 1992 et 1996 et sortira sous ce nom un album de thrash metal appelé « Slow death » (chez Shark Records quand même, qui nous aura sorti les premiers Massacra, Sepultura ou Wehrmacht), puis X-Ray en 1996 avec l’album « Dehumanized ».
C’est alors que le groupe décide de s’appeler à nouveau Backwater avec un line up autour du membre de toujours Thomas Guschelbauer (guitares) et de son acolyte depuis Tai Pan Miguel Di Muzio (basse). Il recrute deux ex-Dizzyre à la guitare et au chant, et un batteur pour qu’enfin sorte ce “Take extreme form” qui n’a, il faut bien le reconnaître, plus grand chose à voir avec les deux albums de 1984 et 1986.

Hormis la bonne surprise de revoir Backwater évoluer à nouveau, on ne peut pas prétendre que cet album marquera les esprits : il fait partie des albums vite écoutés et vite digérés avant de passer au suivant.

Groupe allemand à l’esprit metal US s’il en est, Backwater est capable de nous sortir queques brûlots particulièrement accrocheurs comme le lourd “Deepest black”, l’excellent “Take extreme forms”, “Arise”, “New fire” ou l’impitoyable “The World” qui font plaisir à entendre et nous donne envie de taper du pied assez régulièrement.

En douze titres assez variés, ce troisième album sous ce nom ne révolutionne rien, se laisse écouter tranquillement sans lasser mais sans passionner non plus, malgré un son propre, une mise en place des morceaux très correcte pour cinquante minutes pendant lesquelles Backwater récite ses gammes de façon classique avec un album suffisamment varié pour ne jamais sombrer dans la redondance.

« Take extreme forms » est un album correct qui devrait permettre à Backwater de reprendre ses marques et on espère franchement que le prochain album soit bien avant 2040… Inutile d’attendre encore 27 ans pour un nouvel album !

 

Tracklist :

1. Arise (3:35)
2. New Fire (5:04)
3. Run or Die (3:41)
4. Take Extreme Forms (4:58)
5. The World (4:28)
6. Deepest Black (4:03)
7. Aliens Blood (3:47)
8. Burn (3:50)
9. Nuts and Guts (4:02)
10. Grizzly Bear (3:20)
11. Crush (4:17)
12. Tale of Doom (3:45)

 

Facebook : https://www.facebook.com/BACKWATER.germany.bb

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green