Communication de nos partenaires

Arghoslent – Hornets of the pogrom

Le 21 septembre 2010 posté par Dada metal

Line-up sur cet Album


Ulfhedinn : chant
Einzelganger: basse
Aktion T4 : batterie
Holocausto : guitare
Pogrom : guitare

Style:

death metal

Date de sortie:

2007

Label:

Drakkar productions
hornets...

note du soilchroniqueur (Dada metal) : 7,5 / 10

Prenons par exemple les américains de Arghoslent qui livrent depuis 1990 (ah oui quand même !) un death metal inspiré et rentre dedans. En 2007, le groupe sortait discrètement, via le label français Drakkar Productions, leur nouvel album. Hornets of the pogrom, c’est son nom, a été trop injustement ignoré. Justice doit être rendue ! Il n’est jamais trop tard pour bien faire !
La vue de l’artwork avec sa scène de combat aux allures de guerre carthaginoise donne le ton de l’album. Un massacre bestial dans lequel nous entrons dès l’intro de In coffles they were lead : un riff particulièrement prenant qui doit faire un malheur en concert. La courte accalmie qui suit n’est là que pour nous infliger le premier coup de massue avec l’apparition du premier growl. C’est le début de plus de 40 minutes de death metal bien gras qui blaste à tout va. Mais la force de cet opus réside dans son sens des mélodies. Vous serez surpris de siffloter l’ensemble des morceaux sous la douche. Evitez tout de même de reproduire les voix si vous êtes invités chez vos beaux parents.
L’ensemble est direct, accrocheur et percutant. Pour preuve, le morceau Swill of the knaves, qui, avec ses nombreuses envolées de guitare et son intensité dramatique est certainement LE titre phare de ce bijou de brutalité. Mais les ricains ont aussi à coeur de faire headbanguer l’auditeur, ils font même preuve d’une grande force de frappe. Les moments de rage sont complétés par des accélérations très punk et des rythmes rock qui répondent à une voix très grave. Cependant, ne vous méprenez pas, le tout est plus proche d’un Jungle Rot au top de sa forme que de Six Feet Under.
Tout le talent et la dextérité des musicos se révèlent sur le titre The nurbian archer. Avec ses changements de rythme et ses solis, nous avons enfin une petite idée du son qu’aurait donné Vivaldi armé d’ une guitare électrique.
Bon, je vous l’accorde la comparaison est risquée (et exagérée?) mais il est très difficile de modérer son enthousiasme à l’écoute d’un tel brulôt.
Seul bémol, le titre éponyme, (trop) long passage musical plus que dispensable.
Vous aimez le death-metal sincère et brut de décoffrage? Alors procurez-vous cet album ! Pas de chichis

Site Internet : http://www.drakkar666.com/arghoslent

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Arghoslent – Hornets of the pogrom”

  1. 1

    Excellente première chro, ptit Dada !

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green