Communication de nos partenaires

Aoratos – Gods without Name

Le 23 mars 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Naas Alcameth - Chant, tous intruments
  • Nox Corvus - Chant, Guitare
  • Chthonia - Choeurs
  • Menthor - Batterie

Style:

Black Metal

Date de sortie:

22 Mars 2019

Label:

Debemur Morti Productions

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

Inquiétant ! On savait que le Black Metal pouvait générer des formations qui pouvaient sans cesse reculer les frontières du malsain, mais le groupe américain Aoratos les a définitivement franchies !

Quand deux des têtes pensantes de Nightbringer s’allient avec le batteur Menthor (Enthroned, Bestia Arcana, Death like Mass, Epping Forest, Necrosadist, Nightbringer, ex-Corpus Christii, ex-Lvcifyre, ex-Velório, ex-Morbius), on était en droit de penser qu’on n’allait pas se prendre dans la figure des papillons de lumières, mais là, c’est noir de chez noir, malsain de chez malsain.

Aoratos joue sur les atmosphères froides, les chuchotements aussi malveillants qu’impalpables, et arrive à nous confronter à nos propres peurs. Clairement, Gods without Name est terrifiant, véritable bande sonore de nos pires cauchemars peuplés d’entités ectoplasmiques en tous genres, ce conglomérat de ténèbres impénétrables d’une quelconque forme de lueur est définitivement une des œuvres les plus occultes que le genre nous a proposé depuis bien longtemps.

Musicalement, visuellement, tout est terrifiant et occulte et tout n’est que l’illustration d’une forme d’obscurité la plus noire que le Black Metal peut nous envoyer entre les oreilles. Entre répulsion et fascination, l’écoute d’une telle œuvre, évidemment pour auditeur averti, nous fait ressentir tout un tas d’émotions contradictoires durant les trois quarts d’heure que durent les neuf titres de ce concentré de glauquitude et de noirceur !

Véritable melting pot de riffs lancinants, hypnotiques, dissonants et cauchemardesques, Gods without Name franchit un cap dans l’horreur outrancière musicale (ou outrance musicale horrifique, au choix) à la laideur magnifiée par un chant torturé déchirant au possible !
Comme le groupe le décrit lui-même, leur premier album est “la première descente dans les profondeurs tordues d’une nouvelle entité créatrice, Aoratos, un reflet de l’eidola et de l’égrégore surgi des seuils liminaux”.
Et on ne saurait décrire autrement la musique proposée par la formation tant elle varie de titres extrêmement rapides, alternant avec des passages plus atmosphériques dont la seule motivation est de nous confronter aux côtés les plus sombre de nos âmes.

D’ores et déjà indispensable, vous n’aviez jusqu’alors encore jamais écouté de Black Metal…

Tracklist :

1. Parallax I (3:51)
2. Holy Mother of Terror (4:14)
3. Of Harvest, Scythe and Sickle Moon (5:20)
4. Gods without Name (7:03)
5. Thresher (5:56)
6. The Watcher on the Threshold (4:54)
7. Prayer of Abjection (4:09)
8. Dread Spirit of the Place (6:51)
9. Parallax II (2:33)

Playlist Bandcamp
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green