Communication de nos partenaires

Amorphis – The Karelian Isthmus

Le 31 décembre 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Tomi Koivusaari : guitare, chant
  • Jan Rechberger : batterie, clavier
  • Olli-Pekka Laine : basse
  • Esa Holopainen : guitare

Style:

Death Doom Metal

Date de sortie:

01/11/1992

Label:

Relapse Records

Note du Soilchroniqueur (Arno):6.5/10

 

J’aime assez connaître le chemin parcouru par des groupes qui ont une vingt ou trente ans de carrière afin de mieux comprendre ce qu’ils jouent aujourd’hui et, potentiellement, comment ils y sont arrivés. Je peux ainsi saisir la logique d’une évolution ou au contraire reconnaître la force dans la constance, les alternatives pouvant se révéler toutes aussi bonnes.
Cela dit, concernant Amorphis, le temps ne me semble définitivement pas jouer en sa faveur alors que les débuts étaient plutôt prometteurs. Ce qu’il y a de sûr c’est que, pour moi, passer de The Karelian Isthmus en 1992 à Circle, dernier album en date, n’est vraiment pas la marque d’une évolution intéressante et je préfère définitivement leur début Death Doom à ce truc poussif et ennuyeux qui nous est aujourd’hui servi. Car non, Amorphis n’a pas toujours composé des doses de soporifiques pour chevaux, avec force chant clair et synthés. Fut un temps où la musique, bien que rustique et mal dégrossie, n’était pas dépourvue de puissance, voire d’emphase. Bon, ce n’était pas non plus extraordinaire je le reconnais, The Karelian Isthmus étant même assez quelconque dans le style (c’est un premier album ne l’oublions pas) mais, au moins, il se passait quelque chose. Il y avait une petite touche d’originalité dans certaines ambiances vintages, des surprises comme le riff d’intro de « The Lost Name Of God »» qui est un croisement entre ceux de « South Of Heaven » et « Season In The Abyss » de Slayer et même des passages carrément excellents disséminés de-ci de-là. Bref, on passait un agréable moment, sans bâillements, sans se demander combien de morceaux il reste avant la fin de l’album. Je sais bien, le groupe était jeune alors et sa longévité est sans doute aussi un signe de qualité mais pour ceux qui chercheraient l’âme d’Amorphis, elle est restée coincée quelque part dans les années 90.

 

 

    1 : Karelia
    2 : The Gathering
    3 : Grail’s Mysteries
    4 : Warriors Trail
    5 : Black Embrace
    6 : Exile Of The Sons Of Uisliu
    7 : The Lost Name Of God
    8 : The Pilgrimage
    9 : Misery Path
    10 : Sign From The North Side
    11 : Vulgar Necrolatry

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green