Communication de nos partenaires

Amartia – In a Quiet Place

Le 20 août 2011 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • -Britta Herzog :chant
  • -Vincent Vercaigne :guitare
  • -Cyril Carrette :claviers
  • -Nicolas Dubois :batterie

Style:

Rock Symphonique

Date de sortie:

Juin 2011

Label:

Pervade

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):7,5/10

Jeune groupe du nord de la France, Amartia officie dans un rock atmosphérique depuis maintenant une dizaine d’années, leur première démo « In The Meantime » est sortie en 1999. c’est en 2002 que commence véritablement la carrière du groupe avec la sortie du première album « Maïeutics ». La sortie de l’ombre a lieu en 2006 avec un changement de line up, le groupe se compose uniquement de musiciens professionnels pour « Marionnette ». La douce voix de Britta vient en 2008 rajouter de la superbe au groupe et la sortie de « Delicately » permettra à Amartia d’être mieux connu du public, ainsi que de partir à travers la France pour démontrer son talent.

Histoire de ne pas se faire oublier, « In a Quiet Place… » album acoustique nous dévoile une autre facette d‘Amartia et propose une version des chansons issues des deux premiers albums avec le chant de Britta. Voila les intérêts principaux de ce type d’album qui mis à part est quand même bien mieux qu’un simple « best of » comme arrivent à nous proposer maints et maints groupes. Ici on a du nouveau, du neuf, quelque chose à se mettre sous la dent.

Est il vraiment aussi bon que çà cet opus, vaut il vraiment le coup? Question légitime que l’on se pause avant l’acquisition d’un album, va-t’on se faire avoir, ou le regretter après coup…
Avec « In a Quiet Place » aucun regret, aucune mauvaise impression ou sensation subsiste quand on écoute l’album. Que du bonheur, enregistrés en version acoustique les titres sont plus légers, voire même envoûtants. Le doux chant se pose à merveille sur des chansons plus douces et les sensations qui s’en dégagent sont bien plus importantes. Britta aime à varier les styles, de la voix cassée, à un ton plus doux comme sur l’oriental « Delicately », ou plus énigmatique pour une reprise de « Blood Brothers » très différente de la version maidenienne.

Bien évidement les guitares se retrouvent en deçà et ont perdu de leur superbe, moins puissantes, elles seront ici plus plaintives et soulignées par les violons et gagneront en harmonie. Une belle pause de douceur dans ce monde de brutes. La dernière partie de l’album avec les morceaux « Ascension » et « N.D.E » est d’ailleurs une succession de belles parties instrumentales avec des solo de guitares qui n’ont rien à envier à la musique tzigane.

« In A Quiet Place… » n’est rien de plus, et ne demande pas à l’être, qu’un pur moment de bonheur, de douceur atmosphérique des plus reposantes, capable d’apaiser le plus stressé et le plus énergique. L’album pourrait même être envisagé en thérapie.

 

Myspace:http://www.myspace.com/amartia

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green