Communication de nos partenaires

Air Force – Legend

Le 12 janvier 2011 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Mark Boals: Chant
  • Ango Tasso: Guitare
  • Mike LePond: Basse
  • Kenny Earl (RHINO): batterie

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

Mai 2010

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 8/10

Avec autant de beau monde cela ne peut être qu’excellent ou des plus décevants.

On appelle super-groupe une formation de musiciens déjà connus et à la notoriété acquise. Les membres officiant souvent dans diverses formations parallèles se retrouvent le temps d’un album ou pour plus si affinité, plutôt si le projet marche.
On parle de plus en plus de ce type de groupe, pourquoi? tout simplement car le Hard Rock et le Metal ne sont pas des genres musicaux si anciens que cela, et pour qu’un musicien possède une certaine notoriété il faut quand même quelques années d’expérience. C’est pourquoi depuis le milieu des années 90 des formations telles que Down, VoodooCult, Velvet Revolver et plus récemment ChickenFoot ont fait parler de Super-groupe.

Air Force est peut être le dernier né de cette lignée, car il regroupe des musiciens plus que talentueux. Un bassiste comme Mike Lepond, officiant au sein de Symphony X depuis V en 2000, qui est sûrement le meilleur album de la formation. Mais en plus un Ango Tasso connu pour ses solis de guitare ultra rapides. Un batteur des plus talentueux, Rhino ayant prouvé sa valeur avec les kings de Manowar pour l’album Triumph Of Steel, brisant ses fûts avec Holyhell et surprenant avec Angels Of Babylon. On se s’arrête pourtant pas là, il faut aussi un chanteur à ce combo et qui de mieux pour cela que Mark Boals, connu pour ses trois albums solo Ignition, Ring Of Fire et Edge Of The World, mais il pousse aussi la chansonnette au sein des groupes Ring Of Fire, Uli Jon Roth et Royal Hunt mais aussi, a accompagné Yngwie Malmsteen sur quatre albums. Autant dire, Air Force regroupe que du beau monde, reste à savoir ce que le mélange de ces quatre personnages peut nous donner.

Il est déjà étonnant de voir que le groupe n’a pas encore trouvé de label. Les musiciens doivent pourtant bien avoir quelques contacts. C’est donc une démo de quatre titres sobrement intitulée Legend que Air Force publie milieu 2010.
Le titre Holy force ouvre le bal, et on comprends de suite le style qui sera proposé tout au long de l’album. Car aucun des morceaux ne se sépare des autres bien que pourtant ils ne se ressemblent pas, on ne se lasse pas, pas la sensation d’avoir plusieurs fois le même titre, simplement des pistes dans la même et ayant chacune le même rythme. ce dernier est d’ailleurs assez rapide et donné par un Rhino en grande forme, la batterie est bien mise en avant et on entend clairement tous les plans et roulements, il y en a tout le long de l’EP, ça n’arrête pas de marteler et de cogner dans tous les sens. La basse est bien entendu en duo parfait avec la batterie et Mike nous groove par moments le tout histoire de casser le tempo et de donner une autre dimension à la musique proposée, plus accrocheuse et entraînante. Cela va bien entendu de soi que la voix de Mark Boals est des plus agréables et colle à merveille sur un Heavy Metal joué de façon assez rapide, le chant est harmonieux et mélodique, ne cherchant pas à monter de façon excessive dans les aigus, laissant cette place aux guitares, Mark préfère nous emporter dans un univers mélodieux et doux. Ango Tasso se débrouille à merveille dans les solis de guitare , véritable Shredder, il nous joue ici de magnifiques parties instrumentales, écoutez par exemple le survitaminé Flying. Le tout est accompagné de claviers, ceux ci sont faits par Ango Tassso et accompagnent le chant en rajoutant une touche plus douce, mais ils suivent aussi les guitares en accélérant le tempo et montant dans les notes suraiguës.

Vous l’aurez compris rien de plus ici que du Heavy Metal. Un mélange d’artistes de talent et réputés qui se sont réunis pour composer et jouer des titres changeant de leur répertoires habituels, moins Power pour Rhino, moins progressif pour Mike, et plus énergique pour Mark Boals. Ils s’en sortent bien sûr tous à merveille. Cette démo leur permettra de rapidement trouver un label, s’ils veulent poursuivre l’aventure bien entendu. En tout cas nous on attend la suite avec impatience.

Myspace:

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green