Communication de nos partenaires

Aeresis – Sweet Moment in Fifth Season

Le 27 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Karim Kerdoudi : Tout
 

Style:

Death Metal mélodique

Date de sortie:

25 Aout 2015

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg): 4/10

Serait-ce une hérésie que de parler d’Aeresis dans les termes que je vais employer ? Je ne pense pas, hélas.

Avec son premier EP Sweet Moment in fifth Season, j’espérais passer un bon moment – moi aussi – à écouter du Death mélodique franco-belge. Le premier titre vendait du rêve de maîtrise, malgré l’évidente absence de batterie, remplacée par une batterie électronique, et de chanteur/se. On était musicalement dans un esprit assez proche de ce que j’adore, en l’occurrence dans celui deMors Principium Est. C’est pour le coup le seul point positif que j’ai pu relever du produit fini : une certaine forme de maîtrise guitaristique.

Parce que si on sort de ce « détail », le mixage est crade et désagréable à l’oreille, et SURTOUT on a très vite cette impression de copié-collé, d’un point de vue interne au premier morceau, mais également dans tous les suivants qui donnent cette impression de redondance et de « déjà entendu » dans la piste précédente. Pour être honnête, j’ai commencé par une écoute random, en faisant sauter le curseur pour jeter une oreille rapide sur le contenu des morceaux, avant de m’y plonger plus en profondeur… Mais de profondeur il n’y eut pas ! Et j’ai davantage eu l’impression de patauger dans le pédiluve plutôt que dans le grand bassin.

Les morceaux donc manquent de vie et de complétude.

Un seul d’entre eux sort du lot : l’interlude acoustique, pas super bien mixé également mais ayant de ça une idée originale à base de guitares acoustiques et d’un duo de flûtes traversières. En gros il aura fallu plus de 5 – longs – moments pour que j’arrive à trouver un intérêt à l’objet d’étude.

Un projet donc totalement inabouti et par conséquent un EP à ne pas proposer en l’état, sauf si on a un égo surdimensionné ne permettant pas le recul nécessaire pour se rendre compte que le moment n’est pas le bon pour être présenté à la chronique… ou alors qu’il vaut mieux s’en servir comme démo afin de recruter du personnel pour être complété (et ensuite enfin présenté).

Néanmoins, le one-man-band devenu trio prépare un premier album qui s’intitulera Alta alatis patent mais qui, de ce que j’ai déjà pu entendre, contient les mêmes défauts que son prédécesseur. Complété par une chanteuse depuis janvier – de ce que j’ai pu lire – mignonne en l’occurrence, Sandy Syn, et après écoute du morceau démo When we were Kings ré-enregistré, voix mal mixée et pas en place… enfin bref, je vais m’arrêter là. En leur souhaitant qu’il ne soit pas trop tard pour prendre conscience de leur fourvoiement et corriger le tir vite fait.

A écouter/suivre une fois que le projet tiendra un line up plus fourni, en se faisant tourner en tête la locution latine qui sert de finale à cet EP : Memento Mori !

Tracklist:
1. Misanthropy (5:24)
2. Conquered and destroyed (6:03)
3. Sister of the Dark (5:33)
4. Sweet Moment in fifth Season (5:04)
5. When we were Kings (5:58)
6. Sands of Time (5:18)
7. Acoustic Interlude (3:16)
8. Memento Mori (6:40)

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green