Communication de nos partenaires

Accept – Blind rage

Le 14 août 2014 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Peter Baltes - Basse / Wolf Hoffmann - Guitares / Herman Frank - Guitares / Stefan Schwarzmann - Batterie / Mark Tornillo - Chant.

Style:

Heavy metal

Date de sortie:

15 août 2014

Label:

Nuclear Blast Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10


Quatorzième album pour Accept, « Blind rage » est le troisième depuis leur reformation avec Mark Tornillo en 2009 et on a droit à une certaine régularité dans les sorties avec un album tous les deux ans en moyenne et le groupe semble être totalement incapable de sortir un mauvais album.
Car pour ce « Blind rage » à la pochette sublime signée Dan Goldsworthy (qui a aussi créé les artworks de Hell ou de Gloryhammer), nous sommes bien obligés de reconnaître sa supériorité à tout point de vue par rapport aux pourtant très bons « Blood of the nations » (2010) et « Stalingrad : brother in death » (2012).
Quelle baffe !
Quelle bouffée d’oxygène aussi !
Personnellement, depuis « Russian roulette » (1986), aucun album d’Accept ne m’avait emballé à ce point ! Non que « Eat the heat » avec David Reece (1989) ou « Objection overruled » (1993) furent mauvais, loin de là, mais ils ne peuvent en aucun cas autant prétendre à un statut d’album culte ou de classique du metal que des « Metal heart » (1985), « Restless and wild » (1982) ou « Balls to the wall » (1983).
La preuve en est qu’à la simple lecture de la setlist du DVD bonus enregistré au Chili lors du « Stalingrad tour » en 2013, on s’aperçoit qu’elle est composée à plus de la moitié de morceaux issus de la période 1982-1986.

Et là, Accept a non seulement le mérite de continuer les choses là où elles en étaient restées avec l’album précédent, mais de revenir à des bases construites lors des albums les plus cultes du groupe allemand.
Et Mark Tornillo n’a jamais eu un registre vocal aussi proche d’Udo Dirkschneider.

Une petite intro mélodique rapide et « Stampede » déboule dans un bon heavy metal bien véloce comme Accept sait les faire, avec son sens de la mélodie bien caractéristique. Tornillo s’égosille comme un Udo des familles et les musiciens s’en donne à cœur joie, à l’image du duel de guitare pendant le break qui ramène le groupe à ses grandes heures! Les chœurs made-in-Accept sont également présents pour ponctuer le refrain. Accept se veut à la fois plongé dans son passé tout en proposant du nouveau matériel. Un titre amené à devenir un hit en puissance qui fera indéniablement mouche en concert.


Belle entrée en matière prouvant que le groupe est en pleine forme.
« Dying breed », moins rapide mais non moins puissant, propose une nouvelle fois ce qui a fait la notoriété d’Accept : riffs carrés à l’Allemande, chœurs guerriers et refrain taillé encore une fois pour le live. Un titre qui aurait eu sa place sur « Russian roulette », à ne point en douter avec un riff lors du break qui, lui, faisait plutôt penser au final de « Bound to fail » sur « Metal heart » remixé avec le titre « Russian roulette » de l’album du même nom.
Les premières secondes de « Dark side of my heart » m’ont fait lever la tête vers le lecteur : le riff introductif est tellement proche de « Up to the limit » qu’il m’a fallu lire la tracklist pour vérifier s’il ne s’agissait pas d’une reprise de ce titre de « Metal heart ». Si le couplet se rapproche de « Dogs on leads », le refrain propose de « l’inédit ».
Que ce soit lors des morceaux calmes (« Fall of the empire », « Wanna be free », « From the ashes we rise », le sublime « The curse »), speed (« Trail of tears » ou le nerveux « Final journey ») ou purement heavy (« 200 years » ou les six minutes de « Bloodbath mastermind »), Accept propose un pur moment de heavy metal racé en remettant au goût du jour tout ce que le groupe faisait de mieux à l’époque des « Metal heart » et « Russian roulette ».

Véritable revival de cette époque pour le moins bénie, « Blind rage » est assurément ce que le groupe a fait de mieux ces vingt-cinq dernières années.

Et ce n’est pas un mince exploit !

 

Tracklist :

1. Stampede (5:14)
2. Dying Breed (5:21)
3. Dark Side of My Heart (4:37)
4. Fall of the Empire (5:45)
5. Trail of Tears (4:08)
6. Wanna Be Free (5:37)
7. 200 Years (4:30)
8. Bloodbath Mastermind (5:59)
9. From the Ashes We Rise (5:53)
10. The Curse (6:28)
11. Final Journey (5:02)

DVD ou Blu-Ray bonus : live enregistré au Chili en 2013 lors du « Stalingrad » tour.
1. Intro
2. Hung, Drawn & Quartered
3. Hellfire
4. Restless & Wild
5. Losers & Winners
6. Stalingrad
7. Breaker
8. Bucket Full of Hate
9. Monsterman
10. Shadow Soldier
11. Amamos La Vida
12. Guitar Solo Wolf
13. Neon Nights
14. Bulletproof
15. Aiming High
16. Princess of the Dawn
17. Up to the Limit
18. No Shelter
19. Pandemic
20. Fast as a Shark
21. Metal Heart
22. Teutonic Terror
23. Balls to the Wall

 


Facebook : http://www.facebook.com/accepttheband
Myspace : http://www.myspace.com/accepttheband
Site officiel : http://www.acceptworldwide.com/
Google + : https://plus.google.com/113536711856358044073/posts
Twitter : http://twitter.com/accepttheband
Youtube : http://www.youtube.com/ACCEPTTUBE

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green