Communication de nos partenaires

Abysmal Dawn – Obsolescence

Le 17 novembre 2014 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Charles Elliott : chant, guitare
  • Scott Fuller : batterie
  • Eliseo Garcia : basse
  • Andy Nelson : guitare
 

Style:

Death Metal

Date de sortie:

24/10/2014

Label:

Relapse Records

Note du Soilchroniqueur (Arno):7/10

 

J’avoue que pour un groupe de l’écurie Relapse, j’ai trouvé Abysmal Dawn, que je découvre avec leur quatrième album Obsolescence, un brin trop classique. Ce n’est pas une critique en soi mais il est vrai que, d’habitude, les formations de ce label ont une folie que je n’ai pas retrouvée ici.
En revanche, pour tous les amateurs de Death Métal à l’ancienne, c’est-à-dire composé à partir de tempos plutôt lourds, qui ne déborde pas de technique et dont le chant reste audible, alors vous avez là une formation qui tient toutes ses promesses avec même un petit plus : des solos vraiment excellents et très mélodiques qui détonnent même un peu tant ils sont soignés à côté de l’aspect basique des rythmiques.
D’un côté, Obsolescence fait donc preuve d’une efficacité à toutes épreuves. Les compositions sont massives, homogènes, le style est brut, c’est du bon boulot, solide. De l’autre, Abysmal Dawn reste malgré cela un groupe de deuxième division. En dépit de ses qualités et de son application (voire de son implication), les Américains n’ont que trop rarement ce petit plus qui fait la différence : on entrevoit des idées intéressantes dans « Loathed In Life – Praised In Death », notamment au niveau du riffing, ou encore dans « Laborem Morte Liberat Te » grâce à des chœurs étranges mais cela reste encore insuffisant. De plus, j’ai l’impression que la formation n’arrive pas à se décider entre jouer du Brutal Death (« By My Demons ») ou accentuer les côtés les plus mélodiques de leur musique, ce dilemme étant bien illustré par leur reprise de Dissection, « Night’s Blood ».
Cela dit, au-delà de ces quelques réserves, Obsolescence propose ce que l’on est en droit d’attendre aujourd’hui d’une formation professionnelle, il ne manque plus qu’un brin d’originalité.

 

 

Tracklist :
1 : Human Obsolescence
2 : Perfecting Slavery
3 : Inanimate
4 : Devouring The Essence Of God
5 : One Percent Incomplete
6 : Loathed In Life – Praised In Death
7 : By My Demons
8 : Laborem Morte Liberat Te
9 : The Inevitable Return To Darkness
10 : Night’s Blood (Dissection Cover)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green