Entropia Invictus – Human Pantocrator [Opus humani] ...

Le 12 mai 2017 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 9.9/10

Il y a des fois où l’on a peu à dire… et pour respecter le dicton « mieux vaut se taire et passer pour un con que l’ouvrir et ne laisser que peu de doutes à ce sujet », je vais donc en dire peu sur Human Pantocrator [Opus humani] d’Entropia Invictus.

Retour en début de page

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Sur le papier, l’étiquette Métal Gothique me fait toujours flipper parce que j’imagine de suite devoir subir les assauts vocaux d’une petite blonde boulotte dont les joues rebondies contrecarrent, non sans un certain humour, le projet sombre de ses yeux maquillés de noir et de sa robe longue en dentelle.

Retour en début de page

Antigone Project – Stellar machine

Le 6 mai 2017 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 10/10

Ils ont été un de mes coups de cœur en janvier 2015 avec leur EP éponyme !
Quelques titres revisitant la new wave, un tantinet gothique, un rien de rock, quelques touches d’industriel, un soupçon de metal le tout restant ancré dans un revival eighties pour le moins rafraîchissant.
Bref, un melting pot d’influences savamment dosé.

Retour en début de page

Thorgen – IV

Le 6 mai 2017 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):9/10

– Une bonne dose de Heavy, ça te tente ?
– Attends il fait beau là, t’aurais pas une ambiance plus musicale pour l’apéro ?
– Tu veux du mélodique ?
– Oui mais si tu avais une pointe de celtique dedans ça pourrait être sympa, non ?
– Attends je vais demander à Alain de Brennus, il a toujours de bonnes choses sous la main… Tiens voilà le nouveau Thorgen !
– C’est pas le groupe que t’avais adoré avec ‘Messager du Mal‘ ?

Retour en début de page

Wedingoth – Alone in the crowd

Le 4 mai 2017 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Une fois n’est pas coutume mais, pour le coup, plutôt que d’opter pour une chronique en bonne et due forme, je vais changer la formule.
Slytale, nouveau chroniqueur chez Soil Chronicles, est le parolier de cette petite merveille de metal progressif et c’est avec ses mots qu’il nous décrit cet album. Rarement je ne me suis retrouvé dans des propos à l’écoute d’un album, aussi vous soumets-je ses propres écrits, qu’on retrouve sur sa page personnelle sur les réseaux sociaux (https://www.facebook.com/SlyTale-Vae-Viktis-166493376733218/).
Donc grand merci à Slytale pour nous avoir autorisé à retranscrire ici sa description, écrite une semaine avant la sortir de l’album :

Retour en début de page

Malkavian – Annihilating the Shades

Le 3 mai 2017 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 8.5/10

 

Une bonne dose d’énergie à l’état brut. On ne peut dire que merci à Finisterian Dead End.
Malkavian, vous connaissez peut être ? Un groupe de Thrash nantais qui monte en flèche… Il faut dire que depuis sa création en 2008, ce groupe n’arrête pas de faire parler de lui. Après deux démos, un concert au Motocultor en 2011, Malkavian sort son premier opus “The worshipping Mass” en 2014, celui ci étant assez qualitatif pour permettre au groupe de jouer au Metal Corner lors du Hellfest 2015.

Retour en début de page

Marc Quee – Better late than never

Le 30 avril 2017 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Slytale) : 7/10

 

Marc qui ?
Quee.
– C’est qui ?
– Qui ?
– Ben, Quee !
– Ça va pas être simple…
Cette entrée en matière dont la finesse rhétorique ferait pâlir Audiard vous est offerte par Soil Chronicles et votre nouveau serviteur, mais je ne suis pas là pour parler de moi, je suis la pour parler de Marc Quee.
– Qui ?
– Merde !

Retour en début de page

Y.Blues – Belong to the barrel

Le 22 avril 2017 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

 

A force de recevoir les albums à raison d’une bonne centaine mensuellement en vue de chroniquer, on l’espère à chaque fois, quelque chose à la fois d’original et de passionnant, on finit par désespérer d’écouter indéfiniment, à quelques nuances près, les mêmes sons, les mêmes approches en fonction du genre (auto)proclamé, au point qu’il arrive de ressentir une certaine lassitude et, pire du pire, une peur de la page blanche qui arrive de plus en plus fréquemment !
Ce n’est pas par manque de talents, mais sûrement la faute à une absence de renouvellement dans un genre qui, s’il ne se mord pas à proprement parler la queue (parfois fourchue), a du mal à nous offrir des groupes qui sortent du lot par simple prise de risque.

Retour en début de page

Primal Age – A silent Wound

Le 16 avril 2017 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8/10

Difficile d’évaluer à sa hauteur un EP de 4 titres, dont un medley/tribute – d’une part –, d’autant quand les morceaux ont été offerts au groupe par Sylvain de Seeker of the Truth et ne sont qu’interprétés par le groupe – d’autre part. A silent Wound, dernier opus en date des normands de Primal Age est sorti le 3 mars dernier.

Retour en début de page

Winfield – Rock ‘n’ roll ist Krieg

Le 10 avril 2017 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Hep hep, les accros sectaires du metal extrême, il n’y a pas que le black metal qui soit la guerre… Tu cherches dans le rock ‘n’ roll, c’est aussi le cas !

Les Caennais de Winfield vont bien vous le faire comprendre avec leur nouveau méfait. Leurs nouveaux dix commandements, les voilà : 45 minutes de bon hard rock bien crade, à l’ambiance très route (6)66 ! Tu as des soucis dans ta vie ? Des difficultés ? Bats-toi : chaque jour est une bataille… Vie rock n’ roll ? « Rock n’ roll ist Krieg », qu’ils te disent !

Retour en début de page