Gut-Scrapers – Getting through

Le 23 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

En 1995, un artiste allemand visionnaire disait déjà : « Gut, gut… super gut » ! N’allez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu !

Un premier album carton, plusieurs fois vus en live, ce « Getting through » n’est ni plus ni moins que la confirmation de tout le bien que j’ai pu penser d’eux depuis le temps que je les vois évoluer.

Retour en début de page

Back Roads – II

Le 20 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 9.5/10

Y’a d’la guitare
Y’a du groove
Y’a d’la puissance
Y’a pas b’soin d’grand chose d’plus

Retour en début de page

Furies – Unleash The Furies

Le 19 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 9/10

– Tu veux la dernière nouveauté ?
– Ouaip, envoie que j’écoute… Mais c’est quoi ce truc ? C’est une blague ?
– Non, tu sais n’ayant pas encore la trentaine, j’en ai copié un nombre incalculable.
– Mais c’est pas récent…
– Si, et toi qui aime le « rétro » qui revient à la mode, va te chercher un walkman et écoute.
– Mais en attendant, je fais quoi ?
– Va sur le site du groupe et écoute via ta tablette, mais t’auras moins de charme.

Retour en début de page

Mils – We fight, we love

Le 18 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8/10

Le talent, ça tient parfois à peu de choses. Certains groupes reposent sur un élément fort qui marque. Par exemple, Iron Maiden repose sur Bruce Dickinson, Steve Harris et Eddy, Manowar repose sur une peau de bête et des nanas à poil(s) dessus, Lemmy repose en paix, Metallica repose sur… euh… ses acquis depuis le Black Album. Bref, il faut un « truc » qui fasse sortir un groupe du lot, et c’est le cas pour Mils avec We fight, we love, EP qui suit l’album Man is a lonely Soldier de 2012.

Retour en début de page

An Erotic End of Times – Chapter One

Le 18 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Passer du Porn à l’Erotic… Pourquoi pas !

Erwan Frugier et Philippe Deschemin (également écrivain de science-fiction) jouaient ensemble dans Porn en 2005-2006, le deuxième étant toujours leader du groupe. C’est en 2015 qu’ils décident de fonder ensemble An erotic End of Times, un projet aux forts relents gothic rock et industriel, sombre tout comme il faut, rappelant les bons vieux Fields of the Nephilim, Katatonia, Tiamat ou les premiers Killing Joke.

Retour en début de page

One last Shot – Even Cowboys have Sundays

Le 17 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

 
Il y a trois ans, ces cinq furieux avaient sorti un EP cinq titres qui avait fait partie de mes coups de cœur du moment. Je terminais d’ailleurs ma chronique par son unique défaut : il était bien trop court.

Retour en début de page

Yugal – Chaos & Harmony

Le 17 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Lusaimoi) : 7,5/10

 
En 2014, ceux qui avaient posé leurs oreilles sur Enter the Madness s’étaient pris une jolie claque. Le Thrash/Death que Yugal servait sur ces cinq (six, avec la ghost track) titres était sombre, violent, torturé, groovy et surtout très personnel.

Retour en début de page

Superscream – The Engine Cries

Le 12 juin 2017 posté par Bloodybarbie

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 9/10

Voici un groupe qui nous avait surpris avec son premier disque ‘Some strange heavy Sound’ en 2011 où tout était bon et groovait à souhait (sauf peut-être le choix de la pochette). Superscream revient depuis Mai 2017 avec un deuxième disque tout aussi varié (et c’est pas le moins que l’on puisse dire).

Retour en début de page

Ultra Vomit – Panzer Surprise

Le 6 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.6/10

 
Ultra Vomit est un petit groupe de Metal de la région nantaise. Ce facétieux quatuor est déjà géniteur de trois albums que sont Kebabized at Birth (2000), Monsieur Patate (2004) et Objectif Thunes (2008). Leur dernier opus en date est intitulé Panzer Surprise.

Retour en début de page

Deficiency – The Dawn of Conciousness

Le 4 juin 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Amis lecteurs, cet album est une tuerie, achetez-le directement, les yeux fermés et sans pré-écoute préalable, c’est le meilleur conseil que je peux vous donner !!!

Retour en début de page